Barre de navigation

MENU

18 avril 2018

Fluffy Pancakes


Ce matin je me suis réveillée avec un soudaine envie de pancakes. C'est le genre de petit déjeuner que j'apprécie, mais que je prends rarement le temps de me préparer. Alors ce matin je me suis motivée. J'avais envie de pancakes gonflés, avec peu d'ingrédients, qui soient faciles et rapides à réaliser. 
J'ai trouvé de l'inspiration sur le blog de Lucie, alias Healthy Food Creation. En modifiant le tout à ma sauce, voilà ma recette de fluffy pancakes.



Ingrédients :

70g de flocons d'avoine
1 banane
3 cuillères à soupe de lait
1 oeuf
5g de bicarbonate
1 cuillère à café de sirop d'agave
Arôme naturel de vanille (à convenance)

Préparation :

1. Mixez les flocons d'avoine jusqu'à l'obtention d'une farine.
2. Ajoutez le bicarbonate à la farine obtenue.
3. Ajoutez ensuite le lait, l'oeuf, le sirop d'agave et l'arôme de vanille.
4. Ecrasez la banane à l'aide d'une fourchette puis ajouter-la à la préparation.
5. Mixez le tout.
6. Dans une poêle bien chaude, versez-y la pâte en formant des pancakes de la taille de votre choix.
7. Lorsque des petites bulles apparaissent à la surface, retournez les pancakes pour les faire cuire de l'autre côté.




Simples, rapides et sans matières grasses ni sucres ajoutés, ces pancakes ont tout pour plaire. Et si vous tentez cette recette, n'hésitez pas à me faire vos retours en commentaires ou sur Instagram, j'adore vous lire.


Des bisous ! 

31 mars 2018

Running : écouter son corps


Je suis du genre à, lorsque je me suis fixée un objectif, partir courir tête baissée sans me préoccuper des signes que lancent mon corps. Simplement parce que je veux arriver au bout de cet objectif. Et puis, je me dis que ça finira par passer. Pourtant, cette façon de faire m'a déjà joué des tours : plusieurs tendinites, plusieurs semaines d'arrêt... Que du bonheur !

Quand je dis "écouter son corps" ça ne veut pas dire "écouter sa tête". Il n'est pas question de succomber à sa flemme, bien au contraire, mais de bien faire attention aux signes que nous envoie notre corps.

Il y a plusieurs petites choses, qui appliquées quotidiennement, permettent d'éviter les blessures, et de bien se soigner si le mal est déjà fait.



S'échauffer
C'est primordial, pourtant je l'ai bien trop souvent négligé.
Pour que l'échauffement soit complet et efficace, on commence par ses articulations : chevilles, genou, bassin, épaule, nuque. Puis on enchaîne avec quelques exercices de renforcement musculaire rapides et un peu de cardio pour faire monter la température du corps. Au programme donc, quelques squat, quelques fentes pour réveiller les genoux et quelques talons fesse et montées de genoux.

S'étirer
En ce qui concerne les étirements, il y a deux écoles : ceux qui s'étire juste après, et ceux qui attendent quelques heures. Je penche plus pour la seconde école. Pour moi, étirer mon muscle à chaud, alors qu'il est encore contracté ferait l'effet inverse et bonjour le claquage. Je préfère lui laisser le temps de se détendre et de se relâcher. Le plus souvent, je m'étire après ma douche, soit environ une heure après être rentrée. Ceci étant dit, à vous de choisir ce que vous préférez.

Se masser : l'huile d'arnica
Je l'ai découverte l'été dernier et elle fait maintenant partie de mes indispensables. Je me masse avec après chacune de mes sorties. Le top serait se masser aussi les chevilles et les mollets avant de partir courir, pour préparer ses muscles.

Se masser : l'anti-inflammatoire
En cas de douleur, même légère, utiliser sans hésiter un anti-inflammatoire (Flector, Ketum...) pour vous masser afin de ne pas laisser une blessure s'installer. On se masse après sa sortie et chaque jour qui suit jusqu'à ce que la douleur est disparue. Vous pouvez aussi bander la zone douloureuse après l'application, notamment la nuit, car c'est à ce moment là que les inflammations se soignent le mieux.



Boire, boire, boire...
A ne surtout pas négliger si l'on veut bien récupérer et éviter les courbatures. Un corps bien hydraté permet d'éviter les blessures. 
L'astuce est de boire du chaud juste après une course, l'hydratation se fait plus facilement. L'idéal, misez sur du thé vert qui est connu pour son effet antioxydant, désintoxiquant, et anti-inflammatoire, sans oublier qu'il stimule la brûlure des graisses.

Une bonne hygiène de vie
Et bien sur, il est très important d'avoir une bonne hygiène de vie en général pour éviter de se blesser. Dormir suffisamment, manger équilibré et en quantité suffisante.



Si vous avez aussi des astuces pour prévenir et soigner vos blessures, n'hésitez pas à les partager en commentaire pour que tout le monde puisse en profiter.
J'espère que les miennes vous aideront, et comme on dit, "mieux vaut prévenir que guérir"



Des bisous ! 

14 mars 2018

Voyager sans se ruiner


Si vous me suivez sur Instagram (juste ici) vous n'êtes pas sans savoir que j'adore voyager. Mais vous savez aussi sûrement que je suis étudiante, et ce en alternance. Ce qui veut donc dire petit budget et plus de vacances scolaire.
J'ai eu la chance de pouvoir partir en vacances avec mes parents chaque année, c'est sûrement eux qui m'ont donnée cette envie de voyager et de découvrir de nouveaux coins chaque année. Tout le monde ne peut pas se le permettre, et je le comprends d'autant plus aujourd'hui, maintenant que je me paye mes propres vacances si je veux partir avec mes ami(e)s ou avec mon chéri.
En cherchant bien, il y a tout un tas de petites choses qui, accumulées, permettent de voyager sans dépenser des milles et des cents.
Alors oui forcément, si on veut voyager et que l'on a un petit budget on oublie tout de suite les grands hôtels à je ne sais combien d'étoiles, les destinations hors de prix, les valises pleines à craquer et bien d'autre. Ça ne veut pas dire que vous passerez de mauvaise vacances, au contraire, elles peuvent être tout aussi bien !
Voilà donc les petites astuces que je mets en place chaque année pour pouvoir voyager un maximum.



Bien choisir sa destination

Tout commence ici. Vous vous doutez bien qu'un voyage à New-York ne vous reviendra pas au même prix qu'un voyage en Angleterre. La première chose à faire est donc de choisir votre destination parmi les pays où la vie n'est pas chère, et croyez-moi, il y en a bien plus que l'on ne le croit.
En numéro un, sans hésiter l'Espagne ! Ça tombe bien, j'adore ce pays. Je suis d'ailleurs partie à Barcelone l'été dernier, j'en ai fait un petit article juste ici.
Il y a aussi le Portugal, la Croatie, la Sicile, Prague, Budapest... A vous de trouvez celle qui vous convient !


Partir en groupe
L'idéal c'est de partir à plusieurs car, forcément, les frais sont divisés. Camping ou location d'appartement, une fois le prix total divisé tout le monde est content ! Et puis, en dehors du côté finance, les vacances en groupes c'est toujours de bon souvenir, rempli de rire et d'amis.



Partir en hors saison
Maintenant que je suis en alternance, j'en profite pour poser mes vacances hors vacances scolaires. Je ne pars plus en plein été, mais en Septembre, ou en Mai par exemple. Souvent, les prix sont cassés à ces périodes. Et puis, en fonction de la destination, les vacances en décaler permettent de prolonger l'été.

Voyager léger
Vous partez en avion ? Pas de soucis, tant que l'on peut on se limiter au bagage main. On en met dans ces petites valises mine de rien.
Si c'est trop juste (ce qui est compréhensible lorsque l'on par plus d'une semaine), prendre un bagage en soute pour plusieurs voyageurs peut aussi être une bonne solution.



Se loger local
Au revoir les luxueux hôtels situer à deux pas de plage et/ou du centre ville, avec la formule tout compris. Pour économiser, on se tourne vers les locations d'appartements par les habitants. Il existe de nombreux site qui permettent de trouver le logement idéal. Pour ma part, c'est avec Airbnb que je pars le plus souvent.

Vivre local
Exit les restaurant gastronomique ou autre. Profitez du pays pour manger local, tester de nouvelles saveurs, de nouvelles associations. L'occasion de découvrir de nouveaux plats et de revenir chez soi avec pleins d'idées de nouvelles recettes à tenter.

Les ventes privées
Si vous êtes plutôt du genre à partir de vacances pour vous reposer au maximum et en profiter pour ne rien faire, alors je vous conseille de vous tournez vers les voyages proposés sur les sites de ventes privées (Showroomprive, Ventes Privées, Voyages Privés). Vous y trouverez des prix très intéressant, souvent en formule "All Inclusive", et la plupart du temps, avec le transport (avion, ferry, etc...).


Le covoiturage
Un autre moyen de transport économique, si vous êtes du genre bavard(e) et que vous voyager léger : le covoiturage. C'est un très bon compromis qui arrange tout le monde, et le chauffeur qui voit ses frais diminuer, et le(s) passager(s) qui voyagent pour pas cher. Et bien sur, un plus pour l'environnement !



Voilà donc mes astuces qui (me) permettent de voyager sans forcément me ruiner. J'espère qu'elles vous auront éclairé si vous êtes dans le même cas que moi ;)

Et si toute fois vous manquez encore d'idée, que ce soit destination ou logement, je fait généralement un article pour vous partager chacun de mes périples, alors restez connectés pour découvrir ma prochaine destination !



Des bisous ! 

18 février 2018

Crumble carottes, chèvre, noisettes


Le week-end, j'adore passer un peu plus de temps aux fourneaux, et là Pinterest est mon ami. Je cherche des idées, je m'inspire de plusieurs recettes, je regarde ce qu'il y a dans le frigo et j'innove. Le week-end dernier, c'est un crumble carottes, chèvre et noisettes que j'ai servi à mon chéri, et comme il a adoré, j'ai récidivé pour ma sœur aujourd'hui (qui a elle aussi adoré).


Côté nutrition...

Comme je l'avais déjà évoqué dans mon article où je vous partageais ma recette de soupe aux carottes et aux lentilles corail juste ici, les carottes sont riches en vitamines A, seulement 150g permettent de couvrir nos besoins journalier. Elles aident également à lutter contre certaines infections, aide à la désintoxication et préviennent du cancer.
Les noisettes quant à elles sont riches en bons acides gras (moninsaturés), en fibres et en antioxydants. Elles permettraient de diminuer les risques de diabète, de maladies cardiovasculaires et de cancer.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les aliments, place à la recette !




Ingrédients :

4 carottes
4 tranches de chèvre
Noisettes
30g de margarine
50g de farine
Sel, poivre


Préparation :

La garniture
Épluchez et lavez les carottes puis coupez en rondelles.
- Faites bouillir de l'eau et ajoutez-y un bouillon de légumes ainsi que les carottes.
- En fin de cuisson, lorsqu'elles commencent à bien ramollir, ajoutez les noisettes pour qu'elles ramollissent un peu.
- Égouttez les carottes, écrasez les grossièrement, salez et poivrez à convenance.

Le crumble
- Rien de plus simple. Dans un bol, mélangez la margarine et la farine avec vos doigts jusqu'à obtenir des "grains". 
N'hésitez pas à ajouter de la farine si besoin.

Le dressage
Répartissez une première couche de carottes et de noisettes dans le fond des ramequins. Déposez ensuite une belle tranche de chèvre, puis couvrez de carottes. Terminez avec le crumble.
- Enfournez le tout à 180°C jusqu'à ce que le crumble soit bien doré (environ 20min).



Si vous reproduisez cette recette, n'hésitez pas à me faire vos retours et envoyez vos photos, ça me fait vraiment plaisir !


Des bisous ! 


Sources : 
www.guide-vitamines.org
www.passeportsante.net
www.lanutrition.fr

12 février 2018

Running : Il fait froid, mais on y va !


Le bise qui souffle, le nez qui rougit, la peau qui tire. L'hiver est bien installée, et je pourrais vous citer beaucoup de raisons de ne pas chausser ses baskets pour aller courir. Pourtant ce serait bien dommage de passer à côté de notre petite sortie habituelle (si vous vous demander encore pourquoi, filez par là : Pourquoi je cours ? ).
C'est vrai qu'il n'est pas toujours facile de rester motivée à cette période de l'année, mais pourtant ce n'est pas le moment de s'arrêter, ce serait dommage de voir tous nos progrès s'envoler pendant l'hiver, alors on ne perd pas le rythme jusqu'au retour du printemps ! Et pour vous aider, voilà mes astuces pour se motiver et s'adapter à la saison.

(Oui je sais, je suis trèèès en retard avec mon article, mais comme on dit, vaut mieux tard que jamais pas vrai ?)




On pense "après"

"Il fait vraiment trop froid !", "On dirait qu'il va pleuvoir...", "C'est surement trop glissant pour aller courir".
Des excuses, on en trouve toujours une pour ne pas chausser nos baskets. Et pourtant, on est jamais mieux qu'après une bonne séance ! Alors comme je dis, on ne pense pas "maintenant" mais "après". On se donne un maximum de motivation en se remémorant tout ce qu'on aime dans la course, et surtout pourquoi on court !


On s'équipe

Il fait froid, et pour de bon, alors on ne rigole pas avec la tenue, pas question de tomber malade dès la première sortie.
Alors on enfile une tenue chaude : un pantalon adapté à la saison, une veste coupe-vent, et des gants pour avoir bien chaud.
On couvre ses oreilles : bandeau ou bonnet sont au rendez-vous, et il y en a pour tous les goûts alors pas d'excuse.
Et pour terminer, on cache son cou : un col qui monte bien haut, ou pourquoi pas un cache cou.


Voir et être vu

Le soleil se lève plus tard et se couche plus tôt. Fini les sorties matinales au lever du soleil et les sorties tardives qui s'étirent jusqu'à la tombée de la nuit. Brouillard et grisaille sont désormais de la partie, alors on pense à s'équiper d'une lumière. Déjà pour voir où l'on met les pieds, mais aussi pour être vu !
Pour ma part j'utilise une lumière rechargeable de chez Decathlon que j'adore (elle n'existe plus, mais en voici un similaire ici). Elle ne me gêne absolument pas et éclaire vraiment bien, avec trois degrés d'intensité.



On adapte ses sorties

Avec la chasse qui a repris, on laisse de côté les sorties dans les bois et on se tourne plutôt vers de la route ou de la piste. L'occasion parfaite pour faire un peu de fractionné (vous en rêviez pas vrai ?) rien de tel pour progresser, alors profitons-en !


On garde ses objectifs

Pas question de laisser ses objectifs de côté à l'arrivée de l'hiver. Pourquoi ne pas participer à un challenge (je vous conseille de suivre Amélie qui en fait assez régulièrement) ? Ou alors, pourquoi ne pas planifier une course au printemps ? Un trail ? Un 10km ? Un semi-marathon ? Et pourquoi un marathon pour les plus motivés ! C'est un bon moyen pour garder le rythme, et la motivation.



Et vous, qu'elles sont vos astuces pour motivation pour l'hiver ?



Des bisous ! 


Rejoignez-moi sur Pinterest !

18 janvier 2018

Soupe de carottes et lentilles corail


En accord avec la saison, je vous propose aujourd’hui une (délicieuse) recette de soupe, pleine de bons nutriments et de vitamines, parfaite pour recharger les batteries pendant l’hiver !


Côté nutrition...

Les lentilles corail sont riches en protéines, elles en apportent en moyenne 24g pour 100g, un bon point pour les végéta*iens. En plus de ça, elles sont riches en fibre, en fer, en magnésium, en calcium, en vitamines B et aide à lutter contre le mauvais cholestérol
Les carottes sont riches en vitamines A, seulement 150g permettent de couvrir nos besoins journalier. Elles aident également à lutter contre certaines infections, aide à la désintoxication et préviennent du cancer.
Voilà une association légumes/légumineuses plus qu'intéressante. Vous pouvez aussi ajouter une portion de céréales en plus de cette soupe, ce qui permettra une meilleure assimilation des protéines contenues dans les lentilles.
Trêve de papotage, voilà ma petite recette !



Ingrédients :

4 carottes
250g de lentilles corail
1,5L d'eau
400mL de lait de coco
1 cube bouillon de légumes
1 oignon
1 gousse d'ail
2 càs de concentré de tomate
Curry
Paprika
Piment doux



Préparation :

1. Dans une casserole, faites revenir l'oignon coupé en petits morceaux dans de l'huile d'olive.
2. Une fois l'oignon translucide, ajoutez l'ail, les carottes, le bouillon de légumes et couvrez d'eau.
3. Lorsque les carottes commencent à ramollir, ajoutez les lentilles corail, le lait et le reste des ingrédients (concentré de tomate, ail, épices, etc...). Mélangez le tout et laissez cuire à feu moyen une quinzaine de minutes.
4. Il ne vous reste plus qu'à mixer.



N'hésitez pas à me faire vos retours, en commentaire ou sur Instagram, si vous testez cette recette.


Des bisous ! 





Sources : 
www.guide-vitamines.org
http://www:lentilles-corail.com